Sauvegarder son roman

Il suffit d’un document disparu pour savoir à quel point la sauvegarde de nos documents importants importe. Toutes ces heures de travail méritent qu’on y accordent un peu d’attention, non?

Je ne me souviens plus de ce que j’ai perdu, mais je me rappelle très bien ce que j’ai fait par la suite: je me suis mise à créer un nouveau fichier pour mon roman, à chaque jour, en changeant la date. Cela me permettait de voir la progression, de retourner chercher des bouts de textes que j’avais effacé, de m’assurer que le fichier de la veille soit toujours là si celui du jour plantait.

Et puis, un jour, j’ai vu que dropbox (pro) conservait toutes les sauvegardes de nos fichiers. Ça veut dire, chaque fois que je fais ctrl-s. Wah! On avait accès à des archives bien plus folles que celles que je créais. J’ai donc arrêté de dupliquer mes romans. Je me suis juste assuré que tout soit sur dropbox. Cela me permet de basculer du pc, au portable, au ipad. Tout se synchronise partout. Magie! (ou presque) – on dira plutôt: wifi!

Évidemment, ça fonctionne pour presque tout. De Pc à portable, c’est merveilleux, Mais avec le ipad… ouf! J’ai perdu des bouts durant la synchronisation aussi. De ce fait, sur ipad, je préfère utiliser Google Drive, il fonctionne mieux que Word via Dropbox. Du moins, pour moi.

Je présume que l’outil d’Office fait la même chose, mais j’ai la version du travail et elle plante comme ce n’est pas permis. La preuve, j’utilise aussi dropbox pour mes cours.

Mes méthodes au fil du temps (qui marchent toujours): garder une clé usb sur mon porte-clé, m’envoyer le doc par email, l’envoyer sur Drive et maintenant, l’auto-synchroniser avec Dropbox sur tous mes appareils.

Et vous? Quel est votre outil de sauvegarde préféré?

 

Désolée, contenu sous copyright !